14 novembre 2017

Mourenx y a cru jusqu'au bout

Martha auteur d'une belle prestation s'est blessé au poignet (Crédit photo Claude jouanserre )

 

NF3

7ème journée

 

Gymnase municipal – 200 spectateurs

Arbitres : Mme Castera et M. Samata

quarts temps:16 – 13, 10 – 18, 17 – 14, 17 - 19

 

La marque :

EBPLO Mourenx  60: 12 LF réussis sur 19, 3 paniers à 3 pts, 26 fautes

Bourdon 3, Brugat 6, Antoni, Brouca 4, Campergue 3, Murillo 3, Irabé 9, Mahsas 11, Boukoulou 13, Chrzanowski 8.

Elan Chalossais 64: 20 LF réussis sur 27 tentés, 6 paniers à 3 pts, 23 fautes

 

Busquet, Lassègue C. 6, Gaillacq 11, Dages 17, Lassègue N. 2, Tauzin C. 5, Tauzin P. 8, Dupouy, Goude 4, Ngom-Blade 11.

 

 

 

 

Mourenx y a cru jusqu'au bout 

 

 

Dans ce combat des Élans béarnais et chalossais, qui s'annonçait déséquilibré, les Mourenxoises n'étant pas au mieux en ce début de saison, il y a eu surtout une forte opposition frontale physique. Si finalement les Landaises repartent avec la victoire, les Mourenxoises ont joué les yeux dans les yeux avec les visiteuses et jusqu'à la dernière minute il y eu de l'espace pour emporter ce match.

Au prix d'un engagement physique et défensif constant, Les Béarnaises privées de Marion Absalon blessure à l'épaule mais remplacer au pied levé par Martha Chrzanowski, se permettent même le luxe de dominer le premier quart de la partie grâce notamment à Ophélie Irabé et Alberte Boukoulou, 16 – 13, 10e. Le duel intérieur Ngom-Blade – Chrzanowski vaut surtout par son intensité défensive mais si les locales verrouillent plutôt bien le secteur intérieur, par le jeu des rotations elles laissent trop d'espace en périphérie à Dages qui en profite par trois fois derrière l'arc de cercle.Marlène Brouca et Amélie Campergue inscrivent chacune un panier mais l'énergie déployé en attaque pour trouver des espaces de tirs n'est pas récompensé, aux citrons c'est Élan chalossais qui rentre avec cinq longueurs d'avance, 26 – 31, 20e.

Pas de quoi s'affoler malgré tout, tant sur ce que nous montre Mourenx sur cette rencontre laisse d'espérances pour la suite des opérations. Il faudra attendre la 27e, 34 – 42, pour trouver enfin des ouvertures dans la défense landaise, Bien que Dages plante un cinquième panier à trois points, Céline Bourdon et Géraldine Murillo cette fois lui répliquent, ce petit grain de réussite booste l'ensemble et Alberte Boukoulou pour recoller au score, 43 – 45, 30e. Les dix dernières minutes seront aussi intensives, Les Béarnaises manquent à plusieurs reprises de reprendre la main, 48 – 49, 35e. Hélas les approximations offensive malgré les percées tardives de Lina Mahsas et de Clémence Brugat ne seront pas suffisante, d'autant que Martha Chrzanowski auteure d'une belle prestation se blesse au poignet. Sans jamais abdiquées, Les Mourenxoises y croient encore à une minute du terme, 58 – 61, sans jamais pouvoir passer devant.   

 

Notre entraîneur qui n'avait pas hésité à rechausser les baskets pour compenser l'absence  de Marion Absalon,

elle même blessée à l'épaule, s'est à son tour blessée en toute fin de partie au poignet.

L'imagerie médicale passée dimanche soir est sans appel: fracture du poignet et platre pendant un mois.

Vraiment pas de chance, nous lui souhaitons ainsi qu'à Marion de bons rétablissements.