29 novembre 2017

La parole est à la défense !

Samedi, toutes les balles vont valoir chères et il faudra aller les chercher là où elles se trouveront!

 NF3

9ème journée

 

Samedi  20h30 – Gymnase municipal

 

Arbitres : MM. Guede et Marquevielle

 

                                                         Mourenx – Amou 

 

L'intermède de la coupe des Pyrénées Atlantiques contre Bidos passé avec succès, l'EBPLO reprend l'essentiel de ses préoccupations, c'est à dire le championnat. En retard sur sa feuille de route l’Élan se voit proposer en décembre un programme de tris matchs qui doit lui permettre de combler une partie de son retard au classement. Dans un premier temps c'est Amou qui se présente ce samedi au gymnase. Avec un équilibre parfait, 4 victoires pour autant de défaites, c'est un adversaire que nos joueuses connaissent bien depuis quelques années, qui semble cette saison un peu moins fringant depuis l'arrêt notamment de Babeth Montéro, mais dont les flèches incendiaires tirées derrière l'arc de cercle des Lafaye, Navarro et Cazaubon constituent un danger permanent. Le chantier prioritaire qui attend Mourenx se situe à l'intérieur où Comet mais surtout l'expérimentée Gunita Viksna, toujours prompte à se rappeler positivement auprès de son ancien public, constitue l'arme principale de ces visiteurs du soir.

 

Difficile de passer d'une compétition à une autre, où nos joueuses se sont fait plaisir en dominant les joueuses du piémont de la tête aux pieds, à une rencontre de nationale 3 dont le résultat aura son importance dans le décompte final. Les deux dernières sorties les ayant opposées à ce qui se fait de mieux dans la catégorie, se sont conclues par deux très courtes défaites (- 4), Élan Chalosse (60 – 64 et Gimont (53 – 49), il nous semble raisonnable de penser renouer avec la victoire ce week-end.

Très déçues après avoir rater l'exploit chez les leaders dans le Gers, les Mourenxoises ont une envie trépidante de revanche et souhaite bien la passer sur le premier adversaire venu qui se présentera, alors l'éclat de l’Étoile Amolloise pourrait en ressortir moins étincelante.

Ce qui a permis à l’Élan de jouer les yeux dans les yeux chez le leader il y a quinze jours, c'est sa défense et c'est sur ce secteur de jeu, une encore que tout devrait se jouer, tout en maîtrisant l'adresse extérieure des Landaises et en limitant les tirs et les lancers francs de Viksna. Mourenx à toutes les armes pour remporter cette bataille, la première des trois à livrer en cette fin 2018.