3 décembre 2017

En voilà une qui fait du bien !

Alberte Boukoulou a été très active à l'intérieur

 NF3

9ème journée

 

Mourenx Gymnase municipal – 150 personnes

Arbitres: MM. Guede et Marquevielle

Quarts temps : 19 – 14, 11 – 16, 19 – 10, 14 – 12

                                                           Mourenx 63 – 52 Amou

EBPLO Mourenx : 9 lancers réussis sur 16 tentés, 6 tirs à 3 points réussis, 16 fautes

la marque : Bourdon 5, Brugat 7, Antoni 6, Brouca 2, Campergue 4, Murillo 13, Irabé 10, Mahsas 7, Boukoulou 9, Absalon

Amou-Bonnegarde-Nassiet : 11 lancers réussis sur 14 tentés, 3 tirs à 3 points réussis, 18 fautes

la marque : Navarro 10, Cometr 5, Labadie 8, Challa, Collinet, Lafaye 6, Molles 2, Cazaubon 6, Viksna 15.

                               

                                           En voilà une qui fait du bien !

                                                        

Après un mois de novembre privées de victoire, les Mourenxoises ont regouté à la saveur du succès dont elles ont été trop longtemps frustrées. Certe cela ne fut pas facile, l'adversaire ayant lui aussi besoin de points, cependant nos filles démarrent très fort, Géraldine Murillo montre la voie et Alberte Boukoulou l'accompagne, 10 – 6, 6e. La défense est hermétique et les visiteuses sont à la peine, d'autant que Lina Mahsas déclenche deux missiles longues portées, 19 – 9, 9e. Dix points d'avance que l'on retrouve aux alentours de la 15e, 26 – 16, c'est à ce moment malgré les paniers de Clémence Brugat que l'Elan se désunit, Amou en profite et revient au score en deux temps, 30 – 26, 8e puis 30 – 30 au moment de rejoindre les vestiaires.

                                                      Une reprise du tonnerre

Tout étant à refaire, ce dont on est habitué depuis le début de la saison, on attend que les locales reviennent les idées bien en place, on ne va pas être déçu. C'est d'abord en défense que se dessine l'architecture de cette victoire et il convient de tirer un coup de chapeau à celles qui se sont relayées sur Labadie, la meneuse Landaise mais également aux intérieures attachées à la défense rapprochée de Viksna la leader des visiteuses, en brisant l'axe d'attaque des Landaises, Mourenx a réussi à faire baisser la force de frappe adverse. Mais des performances défensives les filles de Martha Chrzanowski en ont déjà réussi et elles n'avaient pas suffit pour l'emporter, cette fois l'EBPLO va pouvoir compter sur deux triplés d'Elodie Antoni, des paniers en percution d'Ophélie Irabé enfin de l'opportunité de Alberte Boukoulou sous le cercle. C'est une avance de neuf points qui vient récompenser les locales de tous leurs efforts, 49-40, 30e.

 

Il va falloir gérer ce petit matelas durant les dix dernières minutes, Céline Bourdon et Géraldine Murillo vont s'en charger en partie, 58 – 46, 36e. Amou tente bien de revenir mais leurs leaders n'en peuvent plus et c'est tout logiquement que Mourenx remporte une victoire qui fait sacrément du bien au moral des troupes.