Nos filles se déplaceront ce dimanche0  à Perpignan le Soler , Le plus long déplacement de la saison (soit 4h de route).

 

En un mot il faut remettre les têtes à l'endroit, être constantes aussi bien dans l'effort défensif que sur la concentration sur les deux cotés du terrain, nous l'avons vu, lorsque cela est mis en application l’Élan est capable de passer un 22 à 6

en 9 minutes à Dax, ou un 15 – 0 aux Espoirs chalosse, les ressources existent donc. Martha Chrzanowski et Guillaume Moulia sont pleinement conscient que tout cela se réglera par le travail .

Il est temps de gagner et c'est le couteau entre les dents que nos joueuses vont aborder cette rencontre pour se refaire une santé, ce qui a permis à l’Élan de jouer les yeux dans les yeux contre Dax  il y a une semine, c'est sa défense et c'est sur ce secteur de jeu que nos joueuses devront se focaliser.

 

EBPLO- DAX

 

 

 

EBPLO : 57

C. Bourdon (7), C. Brugat (16), E. Antoni (2), M. Brouca (4), A. Campergue (6), G. Murillo (cap 9), O. Irabé, L. Mahsas (6), A. Boukoulou (5), M. Absalon (2). Entraîneur : M. Chrzanowski.

Dax : 53

E. Lupe (2), C. Deslux (15), A. Moreau (3), E. Lafourcade (8), C. Labarthe (2), C. Lapeyre (7), T. Cerezo (cap 2), M. Lespiau (8), M. Duclos (6), L. Cazade. Entraîneur : A. Lassoureille.

À Mourenx, gymnase municipal, 100 spectateurs environ.

Arbitres : V. Laboube et C. Marquevielle.

Les quarts-temps : 16-11, 13-13, 9-13, 20-16.

Pour EBPLO, 2 fautes disqualifiantes : A. Campergue (26e), O. Irabé (26e).

Pour Dax, 1 faute disqualifiante : T. Cerezo (26e).

Cette rencontre très importante entre les deux formations a été très disputée dans tous les sens du terme ! Une bagarre entre joueuses, due à un arbitrage complètement dépassé de part et d’autre, est venue la ternir.

Ce sont nos joueuses qui débutent le mieux (11-2, 4e), avec Clémence Brugat en fer de lance et à la conclusion, bien aidée par Céline Bourdon et Géraldine Murillo. La défense est bien en place et celles-ci continuent à imposer leur jeu (20-11, 12e). Malheureusement, la machine va se dérégler et elles voient les Landaises revenir (24-24, 18e). À la pause, ce sont pourtant nos filles qui virent en tête (28-24, 20e).

Dès la reprise la tension monte d’un cran et sur une pénétration d’Amélie Campergue, elle tombe au sol et reçoit un coup de pied. Dans un geste de défense, elle se rend et c’est là qu’intervient aussitôt une autre landaise qui veut lui donner un coup de poing alors qu’elle est toujours à terre, Ophélie Irabé intervient et repousse cette dernière. Les arbitres disqualifient nos deux joueuses et il faut l’intervention de Martha Chrzanowski et une bronca du public pour qu’ils expulsent également la seconde landaise, mais celle à l’origine de la bagarre (32-30, 26e). Dès lors, la tension est extrême, les deux formations ne se quittent plus, Clémence Brugat y va de son second panier à 3 points (35-31, 27e), mais Dax réplique aussitôt (35-35, 29e). À l’entame des dix dernières minutes, c’est encore l’égalité parfaite (37-37, 30e).

                                  Final interdit aux cardiaques !

Nos joueuses vont se montrer maladroites aux tirs et Dax en profite (41-45, 36e), avant que Lina Mahsas enquille derrière l’arc de cercle et qu’Élodie Antoni n’inscrive un panier de contrebandier (46-47, 37e). C’est irrespirable, Dax reprend 5 points (46-51, 38e), mais Géraldine Murillo réduit l’écart par un triple, avant que Céline Bourdon n’intercepte le ballon pour envoyer sa capitaine sous le cercle (51-51, 39e). Dax reprend 2 points d’avance à 59 secondes du terme (51-53), mais sur la montée de balle Céline Bourdon oubliée sur son aille ne se pose pas de question à 3 points (54-53 avec une trentaine de secondes à jouer). Nos filles défendent âprement, interceptent le ballon et c’est Lina Mahsas, avec une pénétration suivie du lancer bonus qui délivrent les Mourenxoises !

 

Claude Jouanserre

 

 

*Pour l’anecdote, il faut savoir qu’Amélie Campergue et Ophélie Irabé, obligées de rejoindre les vestiaires après leurs fautes disqualifiantes, ont suivi toute la fin de la rencontre sur Facebook. La maman d’Amélie, présente dans les gradins a aussitôt sorti son téléphone pour en faire profiter les deux joueuses ! 

 

Les mots de la coach:

 

Les filles on fait preuve de beaucoup de solidarité et d'envie ! malgré le jeu agressif de dax et un arbitrage plus que décevant ( trop laxiste par rapport au joueuse de dax) les filles ont su répondre et on fait les efforts pour remporter cette victoire qui est importante pour la suite du championnat! je suis très fière de l'engagement et de la façon dont les filles se sont battu aujourd'hui ! nous avons été solidaire 

 

 

U17 Aquitaine

 

EBPLO - Pessac

Gymnase municipal – 15 heures

Arbitres : Mme. Bajadour et M. Ben Mehdi

 

 

                                                       L'occasion d'ouvrir le score !

 

Sans vouloir manquer de respect aux visiteuses Girondines, les protégées de Marion Absalon vont être confrontées à un adversaire enfin à leur dimension. Attention cela ne veut pas dire qu'elles doivent s'attendre à un match facile, sûrement pas, au contraire, car dans cette poule il y a en fait deux compétitions qui se jouent : la première opposant les trois équipes de tête du classement: Hagetmau, Buglose et Artix, la seconde les trois autres formations, un ton en dessous, Pessac, Langon et nos Mourenxoises. Donc à ce niveau là il y a aussi une suprématie à défendre et les Girondines le savent pertinemment. C'est donc un match ouvert et sûrement disputé auquel on va assister, de là à voir une première victoire béarnaise il n'y a qu'un pas.

 

                                                        

U17 Excellence départementale

 

Urcuit - EBPLO

Urcuit - Samedi - 15h

 

                                              Pour une première à l'extérieur !

         

 

Dommage ce premier quart temps complètement en dehors du coup samedi dernier à Bizanos car pour l'essentiel des trois autres quarts les Mourenxoises ont fait pratiquement jeu égal chez un favori du championnat. En allant ce samedi à Urcuit, les matchs ont été renversés à la demande du club basque, les filles de Jean-Charles doivent pouvoir se rapprocher davantage du Graal à condition de démarrer la rencontre dès l'entre-deux de départ.

   

U17 (2):

 

Le match des U17 est repoussé au 31 mars en accord avec le club d'Urcuit suite aux bléssées et à la grippe le coach Jean Charles Antoni a décidé de mettre au repos ses joueuses.

Bon rétablissementà toutes les joueuses.

L'Elan Bearnais Pau Lacq Orthez souhaite remercier également  le club d'Urcuit pour sa  comprehension .

 NF3

15ème journée

EBPLO Mourenx – Adour Dax basket

Dimanche- Gymnase municipal - 15h30

Arbitres : Mme Laboube et M. Marquevielle

  

                                                    La victoire à tout prix

 

Lorsqu'un match est sa portée, ce n'était sans doute pas le cas dimanche à Toulouse, il ne faut pas le rater surtout quand on sait que chaque victoire aura son poids dans le décompte final. La défaite en octobre dernier à Dax fut celle des occasions perdues, même si le score final (66 – 61) apparaît honorable on ne peut oublier que les Mourenxoises furent à la rue jusqu 'à la 33e minute, (60 – 45).

Dimanche, l’Élan devra non seulement gagner mais aussi l'emporter de plus de cinq points car Dax est à égalité au classement à la 7ème place même si pour le moment la place peu envieuse du premier relégable est tenu par nos joueuses. Dax est un concurrent direct au maintien, c'est dire l'importance cruciale de la rencontre qui va opposer les deux formations.

                                                     Un obstacle de taille

Ce qui est rageant dans la défaite du match aller, c'est que Dax ne présentait pas sa meilleure équipe alors que depuis la reprise de janvier les Landaises ont récupéré leur tour de contrôle, l'ex-professionnelle Charlotte Preiss, 1.93m. Après sa maternité l'ex-Tarbaise  rend d'immenses service à son équipe et ça se voit, trois matchs, trois victoires, une seule victoire pour nos joueuses.  Meilleure marqueuse sur ces trois rencontres, le pivot landais est incontournable dans la raquette.

 

Il faudra bien pourtant malgré ce renfort aux Mourenxoises trouver la solution pour décrocher  leur seconde victoire en 2018. elles en ont les capacités à condition de se mobiliser et que tout le monde tire dans le même sens au même moment. Elles doivent retrouver de leur fierté, celle qui a permis de gagner face Espoirs Chalosse. Plus aucun match ne sera facile d'ici la fin du championnat et le compte à rebours est commencé.