EBPLO- DAX

 

 

 

EBPLO : 57

C. Bourdon (7), C. Brugat (16), E. Antoni (2), M. Brouca (4), A. Campergue (6), G. Murillo (cap 9), O. Irabé, L. Mahsas (6), A. Boukoulou (5), M. Absalon (2). Entraîneur : M. Chrzanowski.

Dax : 53

E. Lupe (2), C. Deslux (15), A. Moreau (3), E. Lafourcade (8), C. Labarthe (2), C. Lapeyre (7), T. Cerezo (cap 2), M. Lespiau (8), M. Duclos (6), L. Cazade. Entraîneur : A. Lassoureille.

À Mourenx, gymnase municipal, 100 spectateurs environ.

Arbitres : V. Laboube et C. Marquevielle.

Les quarts-temps : 16-11, 13-13, 9-13, 20-16.

Pour EBPLO, 2 fautes disqualifiantes : A. Campergue (26e), O. Irabé (26e).

Pour Dax, 1 faute disqualifiante : T. Cerezo (26e).

Cette rencontre très importante entre les deux formations a été très disputée dans tous les sens du terme ! Une bagarre entre joueuses, due à un arbitrage complètement dépassé de part et d’autre, est venue la ternir.

Ce sont nos joueuses qui débutent le mieux (11-2, 4e), avec Clémence Brugat en fer de lance et à la conclusion, bien aidée par Céline Bourdon et Géraldine Murillo. La défense est bien en place et celles-ci continuent à imposer leur jeu (20-11, 12e). Malheureusement, la machine va se dérégler et elles voient les Landaises revenir (24-24, 18e). À la pause, ce sont pourtant nos filles qui virent en tête (28-24, 20e).

Dès la reprise la tension monte d’un cran et sur une pénétration d’Amélie Campergue, elle tombe au sol et reçoit un coup de pied. Dans un geste de défense, elle se rend et c’est là qu’intervient aussitôt une autre landaise qui veut lui donner un coup de poing alors qu’elle est toujours à terre, Ophélie Irabé intervient et repousse cette dernière. Les arbitres disqualifient nos deux joueuses et il faut l’intervention de Martha Chrzanowski et une bronca du public pour qu’ils expulsent également la seconde landaise, mais celle à l’origine de la bagarre (32-30, 26e). Dès lors, la tension est extrême, les deux formations ne se quittent plus, Clémence Brugat y va de son second panier à 3 points (35-31, 27e), mais Dax réplique aussitôt (35-35, 29e). À l’entame des dix dernières minutes, c’est encore l’égalité parfaite (37-37, 30e).

                                  Final interdit aux cardiaques !

Nos joueuses vont se montrer maladroites aux tirs et Dax en profite (41-45, 36e), avant que Lina Mahsas enquille derrière l’arc de cercle et qu’Élodie Antoni n’inscrive un panier de contrebandier (46-47, 37e). C’est irrespirable, Dax reprend 5 points (46-51, 38e), mais Géraldine Murillo réduit l’écart par un triple, avant que Céline Bourdon n’intercepte le ballon pour envoyer sa capitaine sous le cercle (51-51, 39e). Dax reprend 2 points d’avance à 59 secondes du terme (51-53), mais sur la montée de balle Céline Bourdon oubliée sur son aille ne se pose pas de question à 3 points (54-53 avec une trentaine de secondes à jouer). Nos filles défendent âprement, interceptent le ballon et c’est Lina Mahsas, avec une pénétration suivie du lancer bonus qui délivrent les Mourenxoises !

 

Claude Jouanserre

 

 

*Pour l’anecdote, il faut savoir qu’Amélie Campergue et Ophélie Irabé, obligées de rejoindre les vestiaires après leurs fautes disqualifiantes, ont suivi toute la fin de la rencontre sur Facebook. La maman d’Amélie, présente dans les gradins a aussitôt sorti son téléphone pour en faire profiter les deux joueuses ! 

 

Les mots de la coach:

 

Les filles on fait preuve de beaucoup de solidarité et d'envie ! malgré le jeu agressif de dax et un arbitrage plus que décevant ( trop laxiste par rapport au joueuse de dax) les filles ont su répondre et on fait les efforts pour remporter cette victoire qui est importante pour la suite du championnat! je suis très fière de l'engagement et de la façon dont les filles se sont battu aujourd'hui ! nous avons été solidaire 

 

 

   

U17 (2):

 

Le match des U17 est repoussé au 31 mars en accord avec le club d'Urcuit suite aux bléssées et à la grippe le coach Jean Charles Antoni a décidé de mettre au repos ses joueuses.

Bon rétablissementà toutes les joueuses.

L'Elan Bearnais Pau Lacq Orthez souhaite remercier également  le club d'Urcuit pour sa  comprehension .

U17 Aquitaine

 

EBPLO - Pessac

Gymnase municipal – 15 heures

Arbitres : Mme. Bajadour et M. Ben Mehdi

 

 

                                                       L'occasion d'ouvrir le score !

 

Sans vouloir manquer de respect aux visiteuses Girondines, les protégées de Marion Absalon vont être confrontées à un adversaire enfin à leur dimension. Attention cela ne veut pas dire qu'elles doivent s'attendre à un match facile, sûrement pas, au contraire, car dans cette poule il y a en fait deux compétitions qui se jouent : la première opposant les trois équipes de tête du classement: Hagetmau, Buglose et Artix, la seconde les trois autres formations, un ton en dessous, Pessac, Langon et nos Mourenxoises. Donc à ce niveau là il y a aussi une suprématie à défendre et les Girondines le savent pertinemment. C'est donc un match ouvert et sûrement disputé auquel on va assister, de là à voir une première victoire béarnaise il n'y a qu'un pas.

 

                                                        

U17 Excellence départementale

 

Urcuit - EBPLO

Urcuit - Samedi - 15h

 

                                              Pour une première à l'extérieur !

         

 

Dommage ce premier quart temps complètement en dehors du coup samedi dernier à Bizanos car pour l'essentiel des trois autres quarts les Mourenxoises ont fait pratiquement jeu égal chez un favori du championnat. En allant ce samedi à Urcuit, les matchs ont été renversés à la demande du club basque, les filles de Jean-Charles doivent pouvoir se rapprocher davantage du Graal à condition de démarrer la rencontre dès l'entre-deux de départ.

 NF3

15ème journée

EBPLO Mourenx – Adour Dax basket

Dimanche- Gymnase municipal - 15h30

Arbitres : Mme Laboube et M. Marquevielle

  

                                                    La victoire à tout prix

 

Lorsqu'un match est sa portée, ce n'était sans doute pas le cas dimanche à Toulouse, il ne faut pas le rater surtout quand on sait que chaque victoire aura son poids dans le décompte final. La défaite en octobre dernier à Dax fut celle des occasions perdues, même si le score final (66 – 61) apparaît honorable on ne peut oublier que les Mourenxoises furent à la rue jusqu 'à la 33e minute, (60 – 45).

Dimanche, l’Élan devra non seulement gagner mais aussi l'emporter de plus de cinq points car Dax est à égalité au classement à la 7ème place même si pour le moment la place peu envieuse du premier relégable est tenu par nos joueuses. Dax est un concurrent direct au maintien, c'est dire l'importance cruciale de la rencontre qui va opposer les deux formations.

                                                     Un obstacle de taille

Ce qui est rageant dans la défaite du match aller, c'est que Dax ne présentait pas sa meilleure équipe alors que depuis la reprise de janvier les Landaises ont récupéré leur tour de contrôle, l'ex-professionnelle Charlotte Preiss, 1.93m. Après sa maternité l'ex-Tarbaise  rend d'immenses service à son équipe et ça se voit, trois matchs, trois victoires, une seule victoire pour nos joueuses.  Meilleure marqueuse sur ces trois rencontres, le pivot landais est incontournable dans la raquette.

 

Il faudra bien pourtant malgré ce renfort aux Mourenxoises trouver la solution pour décrocher  leur seconde victoire en 2018. elles en ont les capacités à condition de se mobiliser et que tout le monde tire dans le même sens au même moment. Elles doivent retrouver de leur fierté, celle qui a permis de gagner face Espoirs Chalosse. Plus aucun match ne sera facile d'ici la fin du championnat et le compte à rebours est commencé.

NF3 14ème journée Toulouse 69 - 49 EBPLO

Mourenx Salle René Lavergne CREPS - 15h30 Arbitres : MM. Moreau et Azahaf

Quarts – temps : 22-15, 16 – 12, 20 – 10, 11 - 12 La marque : Toulouse : 22 lancers réussis sur 22 tentés, 4 paniers à 3 points, 22 fautes, Bacconnier 9, Hanifi 8, Clouvel 4, Diallo 6, Brochant 11, Sow 8, Traoré 10, Shematsi 2, ; Mamadou-Débat 6, Fourcade 5.

EBPLO Mourenx : 16 lancers réussis sur 27 tentés, 1 panier à 3 points, 17 fautes, Bourdon 2, Brugat 6, Antoni 7, Brouca 2, Campergue 5, Murillo 4, Irabé 6, Mahsas 9, Boukoulou, Absalon 8.

 

Mourenx subit la loi du plus fort

 

Pas favorites au départ, les Mourenxoises ont subi la loi des jeunes Toulousaines, dominées physiquement. Le gabarit des locales leur permet de prendre la tête dès les premières minutes, cinq points consécutifs de Lina Mahsas et quelques minutes après deux tirs d'Elodie Antoni permettent de rester dans la course un moment, 22 – 15, 10e. C'est toujours la puissance physique des locales qui prédomine dans le second quart temps alors que les Béarnaises tentent difficilement d'enrayer la mécanique adverse notamment par Marion Absalon mais ne parviennent pas à réduire l'écart. Quelques décisions des officiels n'aident pas non plus les desseins des filles de Martha Chrzanowski qui rentrent aux vestiaires avec un passif de 11 points, 38 – 27, 20e. La pause citron n'aura pas l'effet escompté, bien au contraire la reprise est à l'avantage des Toulousaine, Brochant et Bacconnier creusent la différence 45- 27, 22e. Les Mourenxoises sont à coté du sujet, on loupe des lancers-frans, les locales déroulent et le moral des visiteuses semble atteint, les Béarnaises n'alimentent plus la marque à part quatre lancers d'Amélie Campergue. Les esprits s'égarent aussi le banc est sanctionné pour la deuxième fois, la défaite semble consommée 58 – 37, 30e. Les dix dernières minutes ne changeront rien à l'affaire, l'EBPLO parvient tout juste à maintenir le déficit à vingt longueurs. Il va falloir retrouver le ressort nécessaire pour battre Dax dimanche prochain au gymnase. Martha Chrzanowski ne cachait pas sa déception à l'issue de la rencontre : « On a subit, on s'est fait marcher dessus, il nous a manqué de l'envie, on se remobiliser ».

 NF3

14ème journée

Toulouse 2 - EBPLO Mourenx

Salle René Lavergne CREPS - 15h30

Arbitres : MM. Moreau et Azahaf

 

                                            L’Élan en challenger

 

A quel Élan aurons-nous droit ce dimanche dans la magnifique enclave du CREPS toulousain ?

C'est une question légitime dont nous n'avancerons aucun pronostic. Ces jeunes Toulousaines qui s'entraînent jusqu'à deux fois par jour, nous avaient impressionné par leurs gabarits déjà

et par les qualités physiques et techniques de plusieurs de ses membres. Alors que nos Mourenxoises ne possédaient pas encore leur bases collectives, les visiteuses étaient venues s'imposer,

64-66, au gymnase municipal en octobre dernier grâce à un panier à 3 points à plus de 8 mètres dans les dernières secondes.

Le temps a passé les Toulousaines actuellement bien accrochées à la troisième marche du podium viennent de conclure une série de sept victoires consécutives par une démonstration de force

chez leurs voisines de Colomiers, 43 – 97.

Tenter de battre cette solide équipe est le challenge qui est proposé à nos joueuses, cela aurait l'avantage d'apporter un point précieux au classement général et d'accueillir Dax

la semaine prochaine avec plus sérénité. Le peuvent-elles ? Si on fait abstraction de la pale prestation en coupe des Pyrénées et en se référant plutôt à la victoire sur Espoirs Chalosse,

l'exploit est envisageable. On se rappelle que la saison dernière Mourenx avait été l'emporter à Carmaux un adversaire du même calibre que les Toulousaines. Seulement il y a eu entre temps Malaussanne, à savoir les traces qu'aura laissé cette élimination de la Coupe départementale dans les têtes des joueuses de Martha Chrzanowski.

 

Sur cette rencontre les Mourenxoises n'ont rien à perdre et tout à gagner et dans ces conditions on joue plus libéré, une victoire pardonnerait le faux pas de vendredi dernier et aurait

un certain goût d'exploit.

Seniors 2

 

Saint Palais - EBPLO

Arbitres : M. Pédegert Saliou et Mme Laborde

21 heures

                                    

                                                En quête d'exploit

 

Pour rester seules à la troisième place du classement, nos représentantes n'ont pas le choix ce samedi, il va falloir faire tomber chez lui le leader invaincu. On pourra parler alors d'exploit, même si sur leur valeur les filles de François Perez et Julie Mur en ont les capacités.

Lors de la première confrontation en octobre dernier, nos filles avaient longtemps mené au score avant de laisser les visiteuses s'imposer dans les toutes dernières minutes du match, 52 – 57.

Une telle victoire chez le favori du championnat ouvrirait l'espoir de titiller la tête du classement.

 

U17 Aquitaine

 

Buglose – Pontonx

Salle de Buglose – 17 heures

Arbitres : MM. Guise et Martins

 

                                                         En mode résistance    

 

Il y a deux équipes qui dominent cette poule A du championnat d'Aquitaine, Hagetmau et l'Union Buglose – Pontonx. Ces deux clubs se mesureront la semaine prochaine pour une suprématie temporaire. Un rang que ne compte pas leur disputer nos Béarnaises qui doivent penser avant tout à leur jeu et surtout à démarrer leur match dès le coup d'envoi du premier quart temps. Cette fois il n'y aura pas de notions de derby en terre landaise, seulement la volonté de produire le meilleur basket possible comme elles savent le faire, trop souvent par intermitence.  

 

U17 Excellence départementale

 

Bizanos - EBPLO

Salle de Bizanos – 13h30

 

                                                     En mode confirmation

 

Elles nous ont bien bluffé nos U17 départementales, nous savions que la pale production réalisée à Sarrailh était loin de leurs possibilités mais en une semaine la métamorphose nous a époustouflé.

 

Dominatrices au rebond avec une belle adresse même à trois points, nous en redemandons. Dès ce samedi à Bizanos, pourquoi pas ? Chez l'un des favoris rien ne sera facile mais l'important sera de confirmer les bonnes dispositions qui ont réjoui les parents et supporteurs.Seniors 2

 

 

 

 

U17 Artix 87 - E.B.P.L.O 59

 

 Défaite pour nos filles. Les U17 entre beaucoup trop tard dans la rencontre avec beaucoup de lacunes en défense. Malheureusement cela ne suffira pas à contenir les filles d'Artix qui jouent avec beaucoup d'agressivité et l'écart étant creusé des le premier quart temps, il sera alors impossible pour les filles de revenir au score. Elles contiennent l'écart mais sans réussir à le réduire. Il va falloir travailler et être plus régulières. 

 

 

 

E.P.L.O 53- BOSS 39

 

Pour les protégées de Jean Charles 

Après une semaine de discussion et de remise en question les filles ont su réagir et ramener une première victoire. Il va falloir continuer comme ça.

 

 

 

 

 

 

La section féminine de l’Élan Béarnais Pau Lacq Orthez organise une après-midi de détection le mercredi 14 février prochain, pour les jeunes filles nées en 2002 et 2003,2004 et 2005

afin de renforcer nos équipes minimes et cadettes. Celle-ci se déroulera de 14H à 16H, au gymnase municipal de Mourenx, obligation de venir accompagnée d’au moins un parent et du bulletin scolaire du premier trimestre.

 

Pour tout renseignement : 06.80.84.12.16.

 

 

 

 

 

Coupe des Pyrénées atlantiques - 8ème de finale

 

Arbitres : Mme Gouaux et M. Lamothe.

 

                                     Les Mourenxoises sorties par la petite porte

C’est un Élan Béarnais incomplet qui n'a été que l'ombre de lui même et a sombré ce vendredi soir contre Malaussanne-Mazerolles Basket Soubestre.

Quand on écrit incomplet, il ne faut surtout pas chercher ici une excuse par les deux éléments absents ce qui aurait le désavantage de rabaisser la performance des filles du Soubestre,

qui ne le mérite pas car elles n'ont pas volé leur victoire. Non nous voulons parler ici de tout ce qui constitue l'entité d'une équipe, de tout ce qui a fait la différence entre les deux adversaires,

on veut parler des ingrédients qu'ont su mettre dans cette rencontre les locales et ces mêmes ingrédients manquants du coté de l'EBPLO.

Malaussanne a réussi le match parfait, sans doute le meilleur de sa saison, la motivation, les choix judicieux et ambitieux des défenses, l'adresse, la vitesse, l'alternance jeu intérieur – jeu extérieur,

la volonté d'aller disputer tous les rebonds, l'abnégation de toutes mise dans chaque effort au service du collectif. Voila ce que nos joueuses n'ont pas été capables, sauf à de rares moments (débuts des premier et quatrième quart temps)

d'aligner dans cette rencontre.

C'est ce que nous voulions dire par incomplet, tout ce qui a manqué pour l'emporter ou à défaut de sortir la tête haute de la compétition.

 

Il est long le chemin entre cette contre-performance et l'espoir d'une victoire dimanche prochain à Toulouse, une semaine de travail tout au plus, il va falloir mettre les bouchées doubles.