Nos U17 joueront deux fois dans les différentes coupes ce week-end (crédit photo Vincent Cordeboeuf).

 

Pas de matches de championnat chez les jeunes ce week-end, place à dame coupe ! Ce sont tout d’abord nos Seniors (2) qui ouvrent le bal ce vendredi à 20H30 au gymnase de la cité scolaire de Mourenx, en accueillant Idron. Classées dans la même division, mais pas dans la même poule, les Idronnaises ne comptent qu’une seule victoire et quatre défaites, alors que c’est l’inverse pour notre équipe. Logiquement et sur le papier, nos filles partent donc largement favorites, mais en coupe il faut toujours se méfier des formations soi-disant faibles ! Pour cette partie, Élodie Péré toujours blessée, sera encore absente.

Nos U17 CTC reçoivent Bidos ce samedi à 13H30 au gymnase municipal de Mourenx. Là aussi les deux formations évoluent au même niveau de compétition en brassages départemental. Par contre, les hauts Béarnaises occupent la première place de leur poule avec cinq victoires en autant de matches, alors que nos filles présentent un bilan moins flatteur (2 victoires pour 3 défaites) ! Mieux, les visiteuses possèdent une attaque de feu avec une moyenne de 76 points marqués et seulement 43,40 encaissés ! C’est dire la tâche qui attend notre jeune équipe, mais comme on l’écrit plus haut, en coupe rien n’est impossible !

Nos U17 se déplacent ce samedi à la salle Clermont de Pau pour y affronter Sarrailh (2). Pour cette rencontre, nos joueuses partiront avec un handicap de 14 points (différence de divisions). En effet, les Paloises jouent en Brassages et sont toujours vierges de victoires (5 défaites et 0 victoire). Si nos filles prennent cette partie par le bon bout comme face à Pau NE (2), elles vont se faciliter la tâche et les 14 points devraient être assez rapidement remontés. Un tout autre résultat qu’une victoire serait considéré comme une très grosse contre-performance. 

Enfin, ce dimanche ces mêmes demoiselles se déplaceront à Mont de Marsan, pour rencontrer Basket Landes en 1/32e de finale de la coupe de France. Si le match de samedi ne doit être qu’une formalité, il en sera tout autrement le lendemain. En effet, la plupart des Landaises évoluent en championnat de France U18, où elles sont actuellement invaincues (4 victoires, 0 défaite). Dans leurs rangs, elles peuvent compter sur quatre joueuses à plus de 1.80m, dont une qui culmine à 1.90m ! Mesdemoiselles, il va falloir sauter haut dimanche prochain !  

Les Seniors (2) et Inès Mur ont sauvé l'honneur en l'emportant largement au SCAN (Photo Claude Jouanserre).

 

Sarrailh : 67

U13 : 16

Il n’y a pas eu photo entre deux équipes qui ne tirent pas dans la même catégorie. Cela ne doit pas empêcher certaines de se battre et de mouiller le maillot !

 

SCAN (3) : 31

Seniors (2) : 71

Avec un effectif de seulement 7 joueuses (Élodie Péré et Belma Ozturk blessées), les joueuses ont proposé un basket sérieux. Malgré un départ un peu lent par la faute d’un certain manque de rythme et après un changement de défense, nos filles ont déroulé leur basket. Avec une alternance de jeu rapide et de jeu posé, la différence s’est vite concrétisée au tableau d’affichage. Tout le monde a participé dans une très bonne ambiance. Nous souhaitons un prompt rétablissement à la joueuse du SCAN, qui s’est ouvert l’arcade sourcilière.

 

Gotein : 39

U17 CTC : 36 

Face à une formation souletine largement à la portée de nos joueuses, il aurait fallu davantage de réussite aux tirs, mais aussi une plus grande motivation dans l’envie de jouer, pour ramener la victoire. Il va falloir vite se ressaisir pour éviter de tomber dans une spirale négative !

Nos U17 CTC et Naomi Nsang se déplacent ce samedi à Gotein (crédit photo Vincent Cordeboeuf).

 

Seulement trois équipes seront en lice ce week-end et toutes les trois joueront à l’extérieur.

Les U13, toujours privées de Cylia Nsang (blessée), mais qui récupèrent Maïwen Lefèbvre et Rhania Sabri, se déplacent au gymnase Clermont de Pau ce samedi à 15H pour afronter Sarrailh. Avec une seule défaite au compteur face aux redoutables Billèroises, les Paloises partent largement favorites de cette partie. Il faudra faire le dos rond, rester solidaire et travailler en vue de la seconde phase qui devrait être beaucoup plus à la portée de nos filles.

Les U17 CTC se déplacent demain à 16H à Gotein, qui ne compte qu’une seule victoire à son actif. Nos filles doivent poursuivre sur leur lancée de la semaine dernière en y rajoutant un zeste d’adresse aux tirs et en perdant beaucoup moins de ballons. Si tous ces ingrédients sont réunis elles peuvent espérer ramener les deux points de la victoire, sinon elles doivent s’attendre à souffrir en pays de Soule.

Les Seniors (2) se déplacent à Audaux pour affronter le SCAN (3) ce samedi à 19H. Face à une formation vierge de victoire, nos demoiselles nous doivent une revanche après leur déconvenue de samedi dernier devant Biarritz (défaite 44-49). Elles devront rentrer beaucoup plus vite dans la rencontre et imposer leur jeu, afin de se faciliter la tâche. Si tel n’est pas le cas, elles doivent elles aussi s’attendre à peiner. Élodie Péré toujours blessée, sera encore absente.

 

  

Le bon retour de Marion Absalon est l'une des rares satisfactions de la journée du côté des Mourenxoises (Photo Claude Jouanserre).

 

Colomiers : 63

A. Tavares (2), L. Tlemsany (12), C. Gineste (1), E. Silly (8), M. Alibert (2), C. Lebouc (11), M. Massat (7), M. Guillaume (2), A. Souyeux (cap 4), O. Eymard (13). Entraîneur : C. Lafaure

EBPLO : 48

C. Bourdon (2), E. Antoni, Marlène Brouca (cap 3), A. Campergue (5), A. Boukoulou (8), O. Irabé (5), J. Mur (4), P. Tarnachowicz (17), M. Absalon (4). Entraîneur : M. Chrzanowski

À Colomiers, salle René Piquemal, 100 spectateurs environ.

Arbitres : P. Lorrette et M. Olçomendy.

Les quarts-temps : 10-9, 17-11, 16-14, 20-14.

Pour Colomiers, 1 faute technique : A. Souyeux (8e), 1 joueuse sortie pour 5 fautes : A. Souyeux (26e).

Pour EBPLO, 2 joueuses sorties pour 5 fautes : M. Brouca (38e) et A. Campergue (39e).

Cette partie entre deux formations ayant un grand besoin de points, débute par un nombre incalculable de maladresse de part et d’autre. Du côté de nos joueuses la défense est bien en place, mais c’est en attaque que la machine bafouille. Au terme des dix premières minutes, rien n’est joué (10-9, 10e). Nos filles tentent de mettre en place leur jeu, alors que Martha Chrzanowski relance Marion Absalon. Celle-ci ne va pas tergiverser et se montre immédiatement efficace en attaque, pour égaliser en fin de mi-temps (20-20, 18e). Malheureusement pour l’EBPLO, les deux dernières minutes de ce premier acte sont très mal négociées. Dans ce cours laps de temps, les locales leur passent un 7-0, qui leur permet de virer en tête à la pause (27-20, 20e). 

Le retour sur le parquet est catastrophique pour nos filles, pas revenues sur le terrain dans leurs têtes. Colomiers passe un 5-0 en 38 secondes et 4 points supplémentaires dans la minute trente suivante, (36-20, 23e). C’est Ophélie Irabé par un panier en poste bas, qui arrête l’hémorragie. Celui-ci relance nos joueuses, Paula Tarnachowicz se multiplie des deux côtés du terrain et c’est l’EBPLO qui passe à son tour un 9-0 aux locales (36-29, 26e). Malheureusement, nos filles n’arrivent pas à enfoncer le clou dans une partie très engagée sur le plan physique. En retombant dans leurs travers, c’est-à-dire en confondant vitesse et précipitation, en perdant trop de ballons et en s’énervant après le corps arbitral, certes parfois trop laxiste sur les actions sous le cercle, nos joueuses n’arrivent pas réduire l’écart. Finalement, les Columérines remportent une victoire beaucoup plus large, que celles-ci espéraient quelques minutes plus tôt !

La tête levée, Belma Ozturk semble chercher une partenaire démarquée, mais à la fin c'est Biarritz qui va l'emporter (Photo Claude Jouanserre).

 

Nord Béarn (2)-U13 : 58-34

Avec une équipe amoindrie par l’absence de trois joueuses, nos filles se sont bien défendues. Si la première mi-temps avait été du niveau de la seconde, l’écart au score aurait été moindre. Il va falloir que certaines écoutent les conseils des entraîneurs !

U17 CTC-BOSS : 49-38

Une victoire qui fait du bien pour le moral, mais tout est loin d’être parfait. Quelques progrès en défense ont permis de creuser un écart en début du dernier quart-temps et de le conserver jusqu’à la fin. Par contre, en attaque trop de ballons ont été perdus et beaucoup trop de tirs ont manqué la cible.

U17-Pau NE (2) : 109-24

Les filles ont été agressives, elles ont joué beaucoup de contre-attaques et ont su imposer largement un rythme effréné ! Beaucoup d'implication comme toujours et ce match redonne confiance à toute l'équipe ! Éva Cordeboeuf nous fait passer la barre des 100 points, une première pour l'équipe qui s'est battue jusqu'au bout. Loelia Camgrand et Rhizlane Kazaï sont venues renforcer l'équipe, Camille Lagourgue et Claire Jaury étant toujours indisponibles.

Seniors (2)-Biarritz (2) : 44-49

Un match avec beaucoup de regret, car cette équipe était à la portée de nos filles. Nos joueuses ont mené au score une grande partie du match, pour lâcher du lest à la fin, ce qui leur coûte la victoire. Elles ont mis du temps à entrer dans la rencontre, les attitudes n'y étaient pas. Une attaque qui n'exploite pas les failles adverses et une défense où l'on ne maitrise pas son vis à vis. L'équipe a eu une réaction, mais cela n'a pas été suffisant. Pas assez de fixations sur la défense de zone qu’elles ont rencontrée. Il faudra faire mieux au match retour !

Depuis le début de la saison, Céline Bourdon est une valeur sûre de l'équipe. Ce dimanche, notre N°4 aura encore un rôle important à jouer à Colomiers (Photo Claude Jouanserre).

 

En se déplaçant à Colomiers ce dimanche à 15H30, nos joueuses partent un peu dans l’inconnu, même si cette formation de la banlieue toulousaine compte autant de points au classement que notre équipe. Les locales peuvent s’appuyer sur l’expérience de Carole Lebouc et d’Anaïs Tavares, deux joueuses qui ont tâté du plus haut niveau. Pourtant, ce n’est chez les Columérines que Martha Chrzanowski va chercher les clés pour remporter une victoire qui ferait du bien au moral : « J’ai une grosse déception par rapport au match contre Tournefeuille. J'attendais une réaction positive de la part de mes joueuses. Il faut  faire les efforts ensemble, arrêter de baisser les bras et mettre ses états d'âmes de côté si nous voulons faire quelque chose cette année ! Nous devons absolument retrouver nos valeurs, être plus solidaires et plus combatives. Cette semaine nous avons discuté aux entraînements, j’espère avoir cette réaction positive ce dimanche. Nous ne gagnerons peut-être pas, mais nous devons retrouver les valeurs que nous avions lors de notre premier match contre Vacquiers », annonce la coach Mourenxoise, l’œil noir ! Pour ce déplacement, notre entraîneure n’est pas encore sûre de pouvoir récupérer Ophélie Irabé, qui soigne énergiquement une élongation à la cuisse.

À l'image d'Élodie Lorite, nos Seniors (2) semblent en lévitation en ce moment. Elles vont devoir faire très attention à Biarritz ce samedi, afin de ne pas retomber sur terre trop vite (Photo Claude Jouanserre).

 

Ce week-end, toutes les équipes du club seront sur les terrains.

Ce sont tout d’abord les U13 en déplacement à Thèze face à Nord Béarn, qui débutent ce samedi à 13H30. C’est une équipe handicapée par les absences sur blessures de Cylia Nsang, Rhania Sabri et Maïwen Lefèbvre, trois joueuses du cinq majeur, qui aura la lourde tâche de relever le défi.

À la même heure, mais au gymnase municipal de Mourenx, les U17 CTC accueillent le BOSS, afin de se relancer après leur faux pas de samedi dernier à St Palais. Sur le papier nos adversaires partiront avec l’étiquette de favorites, ne s’étant inclinées que de 15 points à Nord Béarn, alors que nos joueuses ont perdu avec un écart de …38 points chez nous, contre ces mêmes adversaires !

Nos U17 reçoivent en suivant à 15H30, l’équipe 2 de Pau NE. Cette rencontre ne devrait pas poser de problèmes particuliers à nos filles, face à une formation en quête de sa première victoire et qui s’est inclinée chaque fois avec des écarts importants. Attention quand même à ne pas tomber dans la facilité, mais de ce côté-là nous savons que Martha Chrzanowski et Marion Absalon vont se charger de remettre très rapidement les têtes à l’endroit si cela se produisait. À signaler que Camille Lagourgue et Claire Jaury toujours blessées seront absentes. 

Enfin, ce samedi soir à 20H30 nos Seniors (2) reçoivent Biarritz (2) au gymnase de la cité scolaire. Engagée de dernière heure, cette formation n’a disputé que deux rencontres, dont la dernière perdue de peu face à Lons. Quand on se rappelle que nos joueuses ont été obligées d’attendre le dernier quart temps pour venir à bout des Lonsoises, elle devront se méfier des Biarrotes. Mais si elles produisent et imposent leur jeu, elles devraient rester invaincues ! Élodie Péré, blessée à un doigt sera toujours indisponible.  

Une fois de plus, Marie Monfray a payé de sa personne en étant présente sur tous les points chauds de la rencontre des U17 à Hasparren (Photo Claude Jouanserre).

 

U13 : 11

Billère : 90

Rien à dire sur le contenu, dans une partie où le pressing tout terrain de Billère durant tout la rencontre, a laissé peu de chance à notre jeune équipe de passer la ligne médiane ! Il est vrai qu'avec un score de 46 à 6 à la mi-temps en faveur de nos adversaires, ils possédaient une étroite marge de manoeuvre !

 

St Palais : 77

U17 CTC : 71

C’est un match largement à la portée de nos joueuses qu’elles ont perdu ! Elles ont viré en tête à la mi-temps, mais nos filles ont oublié de défendre et cela s’est payé cash ! Il y a encore beaucoup de travail à effectuer aux entraînements, car le talent c’est bien, le travail c’est mieux !

 

Hasparren : 51

U17 : 68

Malgré l'absence de Camille Lagourgue et de Claire Jaury (qui devait faire son grand retour sur le terrain, elle s'est "reblessée" à la cheville avant d'arriver au match !), les filles ont tourné à 7 joueuses. Elles ont réalisé une bonne partie, de l'implication et un collectif qui se perfectionne petit à petit. Beaucoup de pertes de balles au 3e et au dernier quart temps, la fatigue a joué sur le mental de nos filles. Avec seulement deux rotations sur le banc et une joueuse sortie pour 5 fautes, la fin du match n'a pas été facile à gérer. Ce match a permis de travailler, notamment dans le dernier quart temps, sur la défense de zone. On peut saluer la performance de Marie Monfray, qui marque 22 points et qui est très présente sur le terrain, elle est aussi la capitaine de l'équipe. Justine Gallais est venue renforcer le groupe et elle accomplie une belle prestation. 

 

Nord Béarn (2) : 39

Seniors (2) : 68 

Nos joueuses ont largement remporté cette rencontre. Elles ont pu travailler sur leur défense également en démontrant un bon état d'esprit. A noter l'absence d’Élodie Péré suite à une coupure au doigt et de Belma Ozturk. La nouvelle capitaine devrait être de retour dans une ou deux semaines, après la cicatrisation de sa blessure. Un match avec de l'adresse et de l'envie, malgré une entame de rencontre qui a manqué d'intensité. Peu d'attitude de la part de l'ensemble des joueuses, mais après un rappel les filles se sont reprise en main et ont délivré une meilleure performance. Il faut continuer à travailler aux entrainements pour améliorer la cohésion de l'équipe, avec davantage de communication. 

 

 

 

 

 

 

 

En début de rencontre, Amélie Campergue (ici avec le ballon) a souvent trouvé Paula Tarnachowicz (N°14). Au fil du match, Tournefeuille a resserré sa défense sur notre Polonaise (Photo EBPLO).

 

EBPLO : 46

C. Bourdon (7), E. Antoni (5), M. Brouca (cap 6), A. Campergue (9), A. Boukoulou (3), J. Mur (2), P. Tarnachowicz (14), M. Absalon. Entraîneur : M. Chrzanowski

Tournefeuille : 72

J. Giordano (1)E. Saci (6), L. Morente (20), C. Fourcade (9), J. Vignaux (cap 9), K. Ali Benali (2), L. Sauer (3), M. Mouysset (12), M. Lanaait (6), L. Mouly (4). Entraîneur : P. Chicane

À Mourenx, gymnase municipal, 100 spectateurs environ.

Arbitres : C. Roussin et M. Nassiet

Les quarts-temps : 14-11, 13-20, 12-21, 7-20.

 

Pour l’EBPLO, 2 joueuses sorties pour 5 fautes : C. Bourdon (38e) et M. Brouca (40e).

Cette partie débute avec deux informations importantes, une bonne et une mauvaise. La première, c’est le retour officiel de Mario Absalon après 11 mois d’absence suite à une rupture des ligaments croisés du genou, alors que la seconde, c’est l’absence d’Ophélie Irabé légèrement handicapée par une petite élongation, qui l’oblige à se reposer une à deux semaines.

Dès le coup d’envoi, les deux formations se montrent crispées et la maladresse est présente des deux côtés. C’est Paula Tarnachowicz qui montre la voie à ses partenaires en inscrivant les quatre premiers points de son équipe, suivie par un beau panier d’Amélie Campergue (6-4, 5e). C’est encore notre Polonaise qui va se montrer efficace en inscrivant un magnifique panier en fin de contre-attaque (10-6, 8e). Il va falloir attendre la moitié du deuxième quart-temps pour voir Tournefeuille revenir à égalité (19-19, 15e). C’est à partir de ce moment que les banlieusardes toulousaines vont prendre la tête, sans jamais plus la quitter. Elles vont se mettre à pratiquer une espèce de « hourra basket », qui ne va pas convenir à nos filles. Trop de pertes de ballons et de paniers manqués par excès de précipitation, permettent à Tournefeuille de virer en tête à la pause (27-31, 20e).

Pourtant l’EBPLO revient sur le terrain en montrant un autre visage, avec Marlène Brouca en fer de lance et à la finition, bien imitée par Paula Tarnachowicz (33-33, 23e). Malheureusement, notre capitaine va se blesser au genou au mauvais moment et les visiteuses en profitent pour se remettre dans la partie (35-42, 27e). Sur les trois dernières minutes de ce quart-temps, nos joueuses encaissent un 14-4, dont elles ne vont pas se remettre (39-52, 30e). Les dix dernières minutes seront encore très difficiles, car avec le manque de rotation, Marlène Brouca sur une jambe et les fautes qui tombent, le score prend rapidement de l’ampleur et ne reflète pas du tout la physionomie de cette partie.   

Malgré un choc au dos, notre "guerrière" Julie Mur devrait pouvoir tenir sa place (Photo Claude Jouanserre).

 

Nos joueuses de NF3 accueillent Tournefeuille ce samedi à 20H30, une formation qui descend de NF2 et qui compte y remonter très vite, comme annoncé sur leur site Internet. Les banlieusardes toulousaines arrivent peut-être un peu trop tôt dans la saison pour nos filles, qui ne sont pas encore prêtes à ce type de rencontre. Entre le changement imprévu de leur entraîneur, le départ ou l’arrêt de certaines joueuses et l’arrivée seulement il y a 10 jours d’Ophélie Irabé, c’est une formation qui se cherche encore. Pourtant, Martha Chrzanowski en poste depuis seulement trois semaines, veut y croire : « J’espère voir un autre visage de mon équipe par rapport à dimanche dernier. On s’est fait marcher dessus, et ça ce n’est pas nous, ce n’est pas notre équipe ! J’attends un minimum d’orgueil et surtout une bonne réaction du groupe. Je suis persuadée qu’elles se sont remises en question, elles ont travaillé sérieusement aux entraînements. Après, il faudra faire les efforts collectifs et j’espère revoir mon équipe soudée comme lors du premier match », annonce sérieusement l’entraîneur. Blessée au bas du dos dimanche dernier, Julie Mur devrait quand même pouvoir tenir sa place. En cas de victoire, nos joueuses marqueront les esprits des autres formations, mais Tournefeuille ne l’entendra pas de cette oreille.