NF3

8ème journée

 

Dimanche 15h30

Gymnase En Petre

Arbitres : Adrien Sohier et Miriam Montéro

 

                                             

                              L'heure est à la solidarité

 

Marion Absalon est toujours empêchée de retrouver le terrain par son épaule récalcitrante et l'expérience de Martha Chrzanowski qui avait troqué sa casaque de coach pour endosser le maillot de joueuse le week-end dernier afin d'aider son équipe sous les cercles, solidarité oblige, n'aura duré qu'une rencontre, si on ose plaisanter, celle de son bras avec le sol. Le diagnostic est rédhibitoire, fracture du poignet directement plâtre sur place dimanche soir. Les Mourenxoises devront de se passer de cette option de rechange dorénavant. C'est donc démuni sous les cercles que l’élan va vivre ses prochaines semaines à commencer par la visite chez les leaders Gersoises. Des Gersoises au dents longues,

 Après la descente de NF2, la présidente Béatrice Duffaut et la coach Stéphanie Mortès ont concocté une équipe new-look avec des joueuses issues des deux équipes de la saison dernière, NF2 et NF3,  (Jessie Boudenne, Guenaelle Brohl et Mathilde Castadère, Camille Portal, Tatiana de Oliveira, Nelly Delage, Elodie Bessière et Léa Loubet), auxquelles s'ajoutent deux recrues : une ancienne joueuse de Puycasquier qui évoluait la saison dernière à Villeneuve, Conduche, meilleure marqueuse et joueuse de NF3 il y a deux saisons et une joueuse intérieure l'Espagnole Hidalgo. Ces deux joueuses intérieures vont sacrément renforcer la raquette gimontoise.

 

Qu'attendre alors d'une telle rencontre alors que notre équipe ne dispose pas de tous ses atouts?

Peut-être plus que ce l' on pourrait croire, nos joueuses n'ont-elles pas fait trembler dimanche dernier jusqu'à la dernière minute l’élan Chalossais, l'autre grosse équipe de la poule, grâce à une agressivité défensive constante, sans doute la plus intensive vue depuis le début de la saison. Ce ne fut pas suffisant pour remporter la mise mais si l'on y regarde de plus près, il y avait de l'espace pour le gagner ce match, Trop de balles perdues, une adresse faible, y compris à trois points ou encore 7 lancers-francs ratés sur 19 tentés. Et puis c'est dans ce genre de match où l'on a rien à perdre que l'on peut se lâcher, la solidarité doit être le leitmotiv de ce déplacement, d'autant qu'il y a du répondant chez nos joueuses, dimanche dernier plusieurs joueuses ont joué en dessous de leurs potentiels, la faute en partie à la première défense de la poule.

 

Allez on vous lâche la stat qui va bien, pour donner du moral aux troupes: Élan Chalossais qui encaisse en moyenne 44,4 points par match en a concédé 60 aux Mourenxoises, c'est le score le plus élevé que les Landaises ont encaissées cette saison, quand on sait les occasions que nous avons manqué, lancers franc compris, il y avait vraiment la place de passer, c'est pour cela qu' au fond de nous, nous persistons d'y croire !

                                  Tout le monde en déplacement

                     

                                              Pomps-Morlanne - Seniors 2

 

 

Dimanche 15 heures – Salle polyvalente de Morlanne

Arbitres Mme Escouteloup et M. Rey

 

 La victoire importante (45-34) obtenue sur un adversaire ( Ascain ) pas facile à manier grâce en grande partie à une défense forte, replace les joueuses de François Perez et de Julie Mur dans la première partie du classement juste devant leur adversaire malheureux de samedi dernier. L'occasion leur est offerte de consolider cette place en allant s'imposer ce dimanche à Morlanne, si elles réussissent un premier quart temps de la même qualité que face aux Basques et que la défense reste solide comme elle le fut toute la rencontre, alors il y a des raisons d'y croire vraiment !

 

 

                                                 US Pau N E  - U 17 PC

 

 

Samedi 15 heures – Centre de Formation

 

 Jean-Charles Antoni avait un sentiment partagé à l'issue de cette rencontre contre l'entente Mirepeix- Angaïs. En fait après un bon départ avec un cinq expérimental les choses se sont gâtées au fil des rotations, il a fallu attendre le dernier quart temps pour revoir apparaître les valeurs fondamentales et terminer cette rencontre de meilleure manière.

Ce week-end l'une des deux équipes quittera la dernière place au classement mais cela est presque anecdotique, il sera plus intéressant de voir si les progrès entrevus ces dernières semaines peuvent porter leurs fruits face à un adversaire plus à la portée de nos jeunes.

                                           

                                                         Villeneuve - U 17 IS

 

 

Samedi 16 heures – Salle René Descartes

 

Les Filles de Marion et Martha entament ce samedi la phase retour par un déplacement délicat à Villeneuve. Les Lot et Garonnaises nous avaient fait forte impression à l'aller, pourtant par trois fois elles ont ensuite connu la défaite, c'est dire le niveau de cette compétition où nos jeunes tentent chaque week-end de faire le mieux possible. Toujours avec un banc réduit à sa plus simple expression ( une chaise suffirait), nous leur faisons confiance pour, comme samedi dernier durant la première mi-temps, tenir le maximum de temps face à le déferlante. Ces jeunes sont méritantes, certaines malgré près de 40 minutes de jeu l'après-midi sont venues compléter l'équipe des seniors 2 le soir contre Ascain. Coup de chapeau Mesdemoiselles !

 

 NF3

7ème journée

 

Gymnase municipal Dimanche 15h30

Arbitres : Mme Castera et M. Samata

 

                                                   Le combat des Élans

 

  Premier de cordée la saison dernière, ratant de peu l'accession  en NF2 lors des play-off, l’Élan Chalossais, désormais drivé par Franck Ginestet, poursuit son ascension. N'ayant pour l'instant connu que la défaite à Toulouse (58-48) avec un match de retard (match interrompu à Tournefeuille, cercle cassé), les Landaises sont, sans doute avec Gimont, le plus gros morceau de la poule.

Déjà bien armées à tous les postes, les visiteuses se sont de plus renforcées et c'est sur un potentiel de dix joueuses opérationnelles que peut pianoter le coach chaque dimanche.

Voilà la tâche qui attend nos Mourenxoises pour cette septième journée, en retard sur les prévisions positives, notre équipe fait profil bas et entre dans une période délicate où des grosses cylindrées se pointent au calendrier. Pour les observateurs (et supporteurs) dont nous sommes, le constat de ce début de saison est flagrant et se résume en deux points : Il n'y a pas de petites équipes dans cette poule et notre équipe qui possède des talents, n'arrive pas à exprimer sur la durée d'une rencontre tout son potentiel.

                                            La solution c'est la défense

 

Nous parlons ici de talents offensifs qui ne s'expriment pleinement, question de rythme, que lorsque la défense est à son apogée. Ceci s'est révélé à nos yeux chaque fois, pour tout dire à chaque rencontre où l’Élan a été au pied du mur et a du se transcender en défense pour revenir au score, Toulouse, Dax ou Cugnaux, ou s'imposer, Perpignan. Dimanche dernier, la remontada a démarré avec un cinq dédié a la défense avec des joueuses qui ne sont pas forcément des as de l'attaque.

C'est sûrement toute la problématique que doivent résoudre Martha Chrzanowski et Guillaume Mouliat, mettre tout le monde au diapason et faire l'amalgame de tous ces talents en même temps et sur la durée d'un match.

Le temps presse d'y arriver dans les meilleurs délais et rien de mieux qu'une victoire sur le favori pour booster ses intentions, dans ce sport ce n'est pas toujours les qualités basket qui l'emportent, la détermination de l'adversaire joue des tours aux meilleurs.

 

 

NF3

7ème journée

 

Gymnase municipal – 200 spectateurs

Arbitres : Mme Castera et M. Samata

quarts temps:16 – 13, 10 – 18, 17 – 14, 17 - 19

 

La marque :

EBPLO Mourenx  60: 12 LF réussis sur 19, 3 paniers à 3 pts, 26 fautes

Bourdon 3, Brugat 6, Antoni, Brouca 4, Campergue 3, Murillo 3, Irabé 9, Mahsas 11, Boukoulou 13, Chrzanowski 8.

Elan Chalossais 64: 20 LF réussis sur 27 tentés, 6 paniers à 3 pts, 23 fautes

 

Busquet, Lassègue C. 6, Gaillacq 11, Dages 17, Lassègue N. 2, Tauzin C. 5, Tauzin P. 8, Dupouy, Goude 4, Ngom-Blade 11.

 

 

 

 

Mourenx y a cru jusqu'au bout 

 

 

Dans ce combat des Élans béarnais et chalossais, qui s'annonçait déséquilibré, les Mourenxoises n'étant pas au mieux en ce début de saison, il y a eu surtout une forte opposition frontale physique. Si finalement les Landaises repartent avec la victoire, les Mourenxoises ont joué les yeux dans les yeux avec les visiteuses et jusqu'à la dernière minute il y eu de l'espace pour emporter ce match.

Au prix d'un engagement physique et défensif constant, Les Béarnaises privées de Marion Absalon blessure à l'épaule mais remplacer au pied levé par Martha Chrzanowski, se permettent même le luxe de dominer le premier quart de la partie grâce notamment à Ophélie Irabé et Alberte Boukoulou, 16 – 13, 10e. Le duel intérieur Ngom-Blade – Chrzanowski vaut surtout par son intensité défensive mais si les locales verrouillent plutôt bien le secteur intérieur, par le jeu des rotations elles laissent trop d'espace en périphérie à Dages qui en profite par trois fois derrière l'arc de cercle.Marlène Brouca et Amélie Campergue inscrivent chacune un panier mais l'énergie déployé en attaque pour trouver des espaces de tirs n'est pas récompensé, aux citrons c'est Élan chalossais qui rentre avec cinq longueurs d'avance, 26 – 31, 20e.

Pas de quoi s'affoler malgré tout, tant sur ce que nous montre Mourenx sur cette rencontre laisse d'espérances pour la suite des opérations. Il faudra attendre la 27e, 34 – 42, pour trouver enfin des ouvertures dans la défense landaise, Bien que Dages plante un cinquième panier à trois points, Céline Bourdon et Géraldine Murillo cette fois lui répliquent, ce petit grain de réussite booste l'ensemble et Alberte Boukoulou pour recoller au score, 43 – 45, 30e. Les dix dernières minutes seront aussi intensives, Les Béarnaises manquent à plusieurs reprises de reprendre la main, 48 – 49, 35e. Hélas les approximations offensive malgré les percées tardives de Lina Mahsas et de Clémence Brugat ne seront pas suffisante, d'autant que Martha Chrzanowski auteure d'une belle prestation se blesse au poignet. Sans jamais abdiquées, Les Mourenxoises y croient encore à une minute du terme, 58 – 61, sans jamais pouvoir passer devant.   

 

Notre entraîneur qui n'avait pas hésité à rechausser les baskets pour compenser l'absence  de Marion Absalon,

elle même blessée à l'épaule, s'est à son tour blessée en toute fin de partie au poignet.

L'imagerie médicale passée dimanche soir est sans appel: fracture du poignet et platre pendant un mois.

Vraiment pas de chance, nous lui souhaitons ainsi qu'à Marion de bons rétablissements.

                                                        Seniors 2 – Ascain

 

 

Samedi 20 heures - Gymnase du lycée

Arbitres M. Cassoulong et Mme Bajadour

 

  Après une coupure de trois semaines, le championnat reprend ses droits. En accueillant les Basques d'Ascain les filles de François Perez et de Julie Mur vont tenter de l'emporter face à l'un des outsiders de la poule. Avec une victoire de mieux que notre équipe, les visiteuses sont classées juste avant nous et ne seront pas une proie facile. Toutefois c'est une formation qui reste à la porter de nos seniors 2, si celles-ci abordent la rencontre par le bon bout. Une rencontre qui devrait être disputée jusqu'au coup de sifflet final.

 

 

 

                                                 U 17 PC – Est Béarn Basket AMI

 

 

Samedi 14heures – Gymnase Municipal

 

 Les protégées de Jean-Charles Antoni vont continuer à parfaire leur apprentissage en réceptionnant l'entente Angaïs – Mirepeix. Avec une victoire pour deux défaites les visiteuses se classent devant nos joueuses et viennent de se qualifier pour le prochain tour de la coupe départementale. Ce n'est pas suffisant pour atteindre le moral de nos Mourenxoises, qui progressent après chaque sortie, alors pourquoi pas une bonne surprise dès ce week-end !

 

 

 

                                             Sainte Bazeille - U 17 IS

 

Samedi 15 heures

 

Nos jeunes qui en ont terminé avec la Coupe départementale doivent se remobiliser pour aller affronter la CTC Sainte – Bazeille, une localité du Lot et Garonne jouxtant le département de la Gironde.

 

Face à des locales qui ne figurent pas dans les meilleurs de la division, nos Béarnaises vont tâcher d'apporter la meilleure opposition possible mais hélas elles devront une nouvelle fois se présenter encore incomplètes.