NF3

17ème journée

EBPLO Mourenx 58    68Cugnaux

Gymnase municipal – 80 spectateurs

Arbitres : Mme Castéra et M. Simard

Quarts temps:20 - 21, 16 - 21, 8 - 9, 14 – 17

La marque :

EBPLO Mourenx : 21 lancers réussis sur 26 tentés, 3 paniers à 3 points, 20 fautes

Brugat 10, Antoni 9, Campergue 9, Murillo 10, Mur I., Mahsas 15, Absalon 5.

J.SP. Cugnalaise : 8 lancés réussis sur 19 tentés,4 paniers à 3 points, 23 fautes

Royer,Talou, Bouvet 6, Lebouc 11, Labadens, Dambrun 21, Da Silva 8, Héraud 1, Aris-Brozou 15.

 

 

                                                     L’Élan trop handicapé

 

Sans quatre de ses joueuses, Marlène Brouca et Ophélie Irabé blessées, Alberte Boukoulou et Céline Bourdon absentes, Mourenx à fait le maximum avec un effectif réduit à la portion congrue, seulement 6 titulaires complété pour la circonstance par Ines Mur. Cugnaux a eu beau jeu de multiplier les changements afin d'user l'énergie des locales. Pourtant après un départ hésitant, 5 – 12, 5e, Géraldine Murillo égalise 16-16 et Clémence Brugat donne l'avantage à ses couleurs,18 – 16 puis 20 - 16 par Lina Mahsas, 9e.

Sans rotation à l'intérieur face aux grands gabarits adverses les Béarnaises cèdent un peu de terrain 36 – 26, 15e, Amélie Campergue convertit ses lancers et un bon passage d’Élodie Antoni  appuyée par Géraldine Murillo redonne de l'espoir à leurs coéquipières 36 – 42, 20e.

Le troisième quart temps verra les deux formations se neutraliser avec peu de réussite aux tirs et dans la construction si bien que malgré son effectif pléthorique Cugnaux reste sous la menace locale, 44 – 51, 30e. Mais le temps travaille pour les visiteuses et malgré un baroud d'honneur signé Lina Mahsas et Marion Absalon, 48 – 51, 32e, Cugnaux fait un break, 50 – 60, 36e, écart que les Mourenxoises malgré toute leur bonne volonté ne pourront pas combler. Dommage car au complet le coup était jouable.

NF3

17ème journée

EBPLO Mourenx – Cugnaux

Dimanche- Gymnase municipal - 15h30

Arbitres : Mme Castéra et M. Simard

 

 

                                                      La bonne occase !

Voilà une bonne occasion de s'éloigner de la zone rouge et pour la première fois de la saison de taper à la porte du quatuor de tête. Les visiteuses du jour ont déjà réussi leur saison et leur retour en NF3, classées avec 9 victoires pour 8 défaites à la quatrième place du classement, elles sont pratiquement assurées de se maintenir dans cette division. Classement qu'elles n'ont pas usurpé tant l'équipe était bâtie pour cette compétition. Avec l'ex-Columérine Lebouc à la mène, deux grands gabarits de 1.90m sous les cercles dont Da Sylva, rapide et adroite de ses mains, Cugnaux était bien armé. Pourtant à l'aller si c'est bien dessous que l’Élan a été malmené ce fut surtout le chantier de la bondissante Silly, une intérieure de moins 1.80 que jamais nos filles ne surent neutraliser, 19 points et autant de rebonds. Chantier qu'il conviendra de reprendre ce dimanche en préservant  la zone intérieure afin de ne laisser aucun rebond offensif et de seconds tirs dont raffole cette joueuse.

                                                         Passer dans le positif

Pour la première fois cette saison en l'emportant à Perpignan , les Mourenxoises sont parvenues à sortir d'un bilan négatif en comptabilisant autant de victoires que de défaites, 8. En battant Cugnaux de plus de 5 points, défaite à l'aller, 63-58,  elles sont en mesure des les chasser de leur quatrième place et ainsi d'accéder au pied du podium. Nous y croyons ferme, quand nous savons la détermination avec laquelle elles ont obtenu les victoires contre Dax et à Perpignan. La barre aujourd'hui est juste un peu plus haute mais loin d'être infranchissable.

Effet collatéral, une victoire leur assurerait aussi pratiquement une fin de saison sans peur et sans crainte, ce qui n'est pas arrivé depuis trois saisons. Une occase à ne pas laisser passer.

  

                                                   

 

Le Soler : 53

L. Rouquie (cap 6), M. Couat (8), M. Baptiste (7), A. Anderson (2), S. Belaghdji (4), N. Romera (5), A. Rosset (10), A. Gomis, A. Della-Pietra (11). Entraîneur : B. Vilaplana.

EBPLO : 59

C. Bourdon (11), C. Brugat (3), E. Antoni (4), M. Brouca (2), A. Campergue (3), G. Murillo (cap 10), O. Irabé (13), L. Mahsas (11), A. Boukoulou, M. Absalon (2). Entraîneur : M. Chrzanowski.

À Perpignan, gymnase Pons.

Arbitres : G. Laforgue et E. Leroy

Les quarts-temps : 11-6, 8-11, 13-26, 21-16.

Nos joueuses ont les jambes lourdes à l’entame de cette partie et cela se ressent sur l’adresse aux tirs. Heureusement que du côté du Soler ce n’est guère mieux (11-6, 10e). Un changement de défense demandé par

Martha Chrzanowski va les remettre dans le rythme, même si offensivement ce n’est pas encore la panacée (19-17, 20e). Au retour sur le parquet, nos filles font commettre beaucoup de fautes aux Catalanes,

alors qu’en défense elles se montrent imperméables. Avec quelques ballons volés, l’EBPLO arrive à placer des contre-attaques payantes. Céline Bourdon, Géraldine Murillo, Ophélie Irabé et Lina Mahsas se mettent en évidence,

alors que leurs autres partenaires travaillent pour elles. Malgré une petite frayeur dans le money-time, Élodie Antoni gère parfaitement les derniers ballons pour permettre à son équipe d’empocher une importante victoire à l’extérieur.

Martha Chrzanowski : « Je suis contente et satisfaite du résultat,  car toutes les victoires sont importantes ! Nous avons fait preuve de solidarité et nous avons montré un bel esprit d'équipe ». 

Claude Jouanserre 

 

Seniors 2

2ème division départementale

Dimanche – 13 heures

Gymnase municipal

 

                                                           Une reprise en douceur

 

Le calendrier est-il si mal fait que ça? Sans aucune compétition depuis exactement un mois les filles de François et Julie reviennent en compétition ce dimanche en lever de rideau des la NF3 face aux Ailes du Béarn qui il faut bien le dire n'ont pas encore décollées, une seule victoire pour 10 défaites.

C'est donc une reprise en douceur qui est proposée aux Seniors 2, qui doit permettre de retrouver le rythme et les automatismes avant d'affronter des adversaires autrement plus solides comme Ascain la semaine prochaine. Profiter de ce match de reprise pour préparer la suite sera donc le mot d'ordre des coachs, espérons qu'il soit entendu.

 

U17 Aquitaine

 

Hagetmau - EBPLO

 15 heures

Arbitres : MM. Cescosse et Croulière

 

 

                                                       Faire mieux qu'à l'aller

Après quelques vacances bien méritées et une première victoire contre Pessac, les protégées de Marion et Martha reprennent le flambeau ce samedi. Mais c'est par le plus coriace de ses adversaires que nos jeunes entame la phase retour, en effet Hagetmau c'est 5 victoires pour 5 matchs. On ne demandera donc pas l'impossible à nos représentantes pour leur déplacement dans la cité verte, seulement de faire mieux qu'à l'aller.

                                                         

U17 Excellence départementale

 

 EBPLO – Basket Nord Béarn

Gymnase - 15h

 

                                                             Le leader à Mourenx

 

Après une longue trêve, la rencontre à Urcuit ayant été remise, où en sont nos jeunes? La reprise face au leader invaincu ce samedi chez lesquelles les filles de Jean-Charles Antoni avaient plutôt rendu une bonne copie va nous renseigner sur la forme du moment. Avec les progrès constatés ces dernières sorties, on peut espérer de ce groupe une belle opposition et pourquoi pas poser quelques problèmes aux visiteuses.

 

 

 

Nos filles se déplaceront ce dimanche0  à Perpignan le Soler , Le plus long déplacement de la saison (soit 4h de route).

 

En un mot il faut remettre les têtes à l'endroit, être constantes aussi bien dans l'effort défensif que sur la concentration sur les deux cotés du terrain, nous l'avons vu, lorsque cela est mis en application l’Élan est capable de passer un 22 à 6

en 9 minutes à Dax, ou un 15 – 0 aux Espoirs chalosse, les ressources existent donc. Martha Chrzanowski et Guillaume Moulia sont pleinement conscient que tout cela se réglera par le travail .

Il est temps de gagner et c'est le couteau entre les dents que nos joueuses vont aborder cette rencontre pour se refaire une santé, ce qui a permis à l’Élan de jouer les yeux dans les yeux contre Dax  il y a une semine, c'est sa défense et c'est sur ce secteur de jeu que nos joueuses devront se focaliser.